L’histoire du Petit Musée

Un Musée d’initiative populaire 

Ici, les habitants se sont toujours mobilisés pour animer leurs villages. Les gens vivaient, travaillaient et se distrayaient sur place. Mais les dynasties de pêcheurs dont on retrouvait les membres à tous les niveaux de la vie sociale, du Cercle au Comité des fêtes en passant par le bénévolat des sauveteurs en mer, sont de plus en plus rares. De nos jours, époque plus individualiste, bon nombre des nouveaux habitants travaillent ailleurs et sont beaucoup plus mobiles en tout ce qui concerne les activités sociales et culturelles.

Il y eut donc, à l’origine, la volonté de réunir les traces et les archives de l’histoire de nos villages pour réveiller la mémoire des anciens et pour stimuler l’imagination des nouveaux villageois. Une histoire locale, entre terre, pierre et mer, s’inscrivant dans la grande aventure de la Méditerranée dès la préhistoire.

Les villages de Carro et de La Couronne, bien que faisant partie de la dynamique commune de Martigues sont toujours restés des lieux isolés, loin des grands circuits touristiques provençaux et peu connus du grand public. Mais cet isolement a permis la préservation d’une authenticité rare qui constitue aujourd’hui la plus grande richesse de ce bout de terre.

La collection est née de la passion de deux enfants du pays : Claude Fasciola et Jean Claude Bresson.

Depuis le milieu du XXème siècle où le prix du progrès fut souvent l’oubli voire la disparition des traditions et des coutumes, ils furent acteurs et témoins de la vie locale et de son évolution. Héritiers de la mémoire de leurs ainés, qui mieux qu’eux pouvaient regrouper et faire découvrir les trésors, souvent méconnus, de notre patrimoine. Ils ont su entrainer à leur suite d’autres passionnés, conscients eux aussi, de l’importance de cette démarche ; le Comité du patrimoine Carro la Couronne venait de se créer.

L’exposition s’est alors « ancrée » dans un lieu symbolique du port de Carro : le cercle des pêcheurs. Elle s’est enrichie par des dons généreux et nous remercions profondément tous ceux et celles qui y ont contribué. Elle a fait prendre conscience à beaucoup que, réunies, même les traces les plus insignifiantes du passé redonnaient vie à notre histoire et permettaient de la partager avec fierté.

La collection est alors réellement devenue, comme la nomme le Guide Vert Michelin, le « Petit musée de Carro »proposant une présentation permanente, bien que saisonnière, de plusieurs centaines de pièces. Elle nous a permis, pour la première fois, d’être cités à un niveau national dans une rubrique culturelle.

Le Comité du Patrimoine à travers Le Petit Musée de Carro, se veut conservateur du passé mais acteur du présent. En créant des passerelles entre les générations, entre les cultures, entre les savoirs et les compétences, il se donne pour mission de continuer à enrichir notre histoire.

Retrouvez sur le site :